You are currently viewing Quels KPI suivre pour mesurer son SEO ?

Quels KPI suivre pour mesurer son SEO ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:SEO
  • Temps de lecture :16 min de lecture

La difficulté dans le SEO est de pouvoir suivre les résultats obtenus. Que le SEO soit fait en interne ou bien délégué à une agence SEO, il vous faudra mesurer si les actions misent en place apporte quelque chose. De nombreuses personnes ne font que mesurer leur position sur leur requête cible. Et pourtant comme on le verra, ce n’est pas l’indicateur le plus pertinent pour savoir si votre référencement naturel progresse.

Voici les principaux KPI à suivre pour mesurer l’évolution de votre SEO :

  • Retour sur investissement (ROI)
  • L’évolution des visites SEO
  • Transformation des visiteurs SEO
  • L’évolution des positions
  • L’impression d’une requête et le taux de clics (CTR)
  • L’évolution du nombre de requête sur lesquelles vous êtes positionné

Retour sur investissement (ROI)

C’est probablement l’indicateur le plus important à suivre et en même temps le plus complexe à suivre. Il faut bien comprendre pour calculer cet indicateur que le SEO n’est pas gratuit malgré tout ce qu’on peut vous raconter. Le ROI correspond à ce que vous allez dépenser pour votre référencement naturel rapporté à ce que le référencement naturel va vous apporter en CA ou marge.

Quelles dépenses comptabiliser en SEO pour calculer le ROI ?

Il y a de nombreuses dépenses à prendre en compte quand on fait du SEO. Voici une liste non exhaustive de quelques-unes d’entre elle :

  • Les dépenses techniques que vous avez pu engager pour rendre votre site SEO-friendly. Comme la rapidité d’affichage et le respect des Core Web Vitals ou bien encore la mise à jour du robots.txt.
  • Les outils SEO que vous avez pu prendre. Il y a des outils pour suivre ses positions, d’autres pour suivre ses backlinks ou encore d’autres pour vous aider à rédiger du contenu.
  • Le coût de la rédaction si vous avez choisi de l’externaliser.
  • Les backlinks que vous achetez. Si vous menez une campagne de Netlinking, il y a de forte chance que vous achetiez des liens. Il faudra alors le prendre en compte.
  • Les prestataires SEO que vous faites travailler sur votre site. Cela peut-être une agence SEO ou bien un consultant.
  • Le salaire de vos employés qui travaille sur le référencement naturel. Il faut alors avoir des postes bien précis ou mieux encore, une équipe propre au SEO.
  • Le temps que vous passez sur le SEO ou que toute personne de votre équipe va passer dessus. C’est le poste de charge le plus difficile à calculer.
  • Tout autre dépense SEO non listé ci-dessus. Celle-ci peuvent être diverses et variées.

Il est parfois difficile de savoir si on inclut certaines charges ou pas. Par exemple est-ce que le salaire d’un rédacteur qui ne fait que de la rédaction de fiches produits c’est une dépense propre au SEO ? Pour certains la réponse est oui, pour d’autres, la réponse sera non. Cela va dépendre de chacun.

Comment connaître le Chiffre d’Affaires généré par le SEO ?

Pour calculer le ROI, vous aurez besoin de connaitre votre Chiffre d’affaires (ou Marge) propre au SEO. Pour obtenir ce chiffre, il faudra aller le consulter sur Google Analytics. Si votre plan de taggage est bien fait, vous n’aurez pas de problème pour l’obtenir.

Bien entendu, si vous n’êtes pas un site Ecommerce, vous n’aurez pas forcément de revenu disponible dans Google Analytics. Il vous faudra alors déduire votre CA à partir des objectifs que vous aurez obtenus.

A noter que l’indicateur idéal serait la marge pour calculer votre ROI. Vous vous demandez pourquoi ? Tout simplement car c’est tout simplement l’argent que vous finissez par gagner. Notamment dans le cas où vous n’avez pas la même marge selon les produits vendus. Si en revanche vous avez une marge constante quel que soit le produit vendu, vous pouvez rester sur le CA.

Calculer le ROI du SEO vous aidera à prendre de meilleures décisions, notamment sur le fait d’accroître ou pas vos investissements. Lancez-vous dans le calcul, vous pourriez avoir des surprises 😁

L’évolution des visites SEO

C’est probablement un des indicateurs les plus facile à suivre pour mesurer comment évolue votre référencement naturel. Vous n’aurez besoin que de Google Analytics pour mesurer l’évolution de votre trafic SEO.

Vous pourrez regarder l’évolution selon :

  • La période précédente si votre site a moins de 2 ans.
  • L’année précédente pour gommer tout effet de saisonnalité.

Le plus important est d’avoir une évolution positive de vos visites via le canal SEO (Organic Search dans Google Analytics).

Suivi de l'évolution du trafic SEO sur GA4
Suivi de l’évolution du trafic SEO sur GA4

Vous pourrez aussi regarder l’évolution de la part du trafic SEO dans votre trafic global. Si par exemple vous constatez une hausse de trafic mais une baisse de la part, cela signifie que le trafic SEO ne suit pas le rythme des autres canaux. Il faudra alors creuser les raisons de ce faux rythme comme par exemple une augmentation forte des budgets SEA ou bien un passage à la télévision qui dope le trafic direct.

La limite de cet indicateur, c’est qu’il ne juge pas de la qualité du trafic SEO que vous obtenez. Vous pouvez accroitre votre trafic et pour autant il peut-être moins qualifié que l’année précédente.

Transformation de votre trafic SEO

La transformation de votre trafic SEO sera l’indicateur de la qualité de ce dernier. C’est à partir du moment ou vos visiteurs convertissent (soit ils achètent, soit ils envoient un lead) que vous pourrez vous dire que le travail que vous effectuez en SEO est le bon.

Il arrive souvent qu’une requête apporte de nombreuses visites mais peu de conversion. Notamment lorsque la requête est générique. Au contraire, les requêtes de longue traine n’apportent pas beaucoup de visites mais seront plus susceptibles de convertir.

Pour juger de la transformation en SEO, vous pouvez regarder 2 indicateurs :

  • L’évolution des conversions entre 2 dates. Si vous avez plusieurs événements de conversion, prenez l’information purchase.
  • L’évolution du revenu entre 2 dates.

Vous retrouverez les informations dans Google Analytics. Vous pourrez également créer un Tableau de bord sur Looker Studio (ex Data Studio).

Suivi de la transformation SEO
Ou retrouver les informations de transformation dans GA4

L’évolution des positions

Quand on parle SEO, le suivi des positions est le KPI qui vient tout de suite à l’esprit. Pour beaucoup de personne, une baisse de position sur la requête principale est synonyme de dégradation du référencement naturel. Et pourtant, cette baisse est souvent largement compensée par une hausse sur les requêtes de longue traine. C’est pour cela que les indicateurs précédents sont probablement plus importants.

L’évolution des positions est un KPI qu’il faut toujours mettre en relation avec le trafic potentiel de la requête. Il faut suivre cet indicateur pour analyser et comprendre les variations de trafic.

Pour suivre ce KPI, vous pourrez utiliser différents outils vous permettant de suivre l’évolution des positions comme :

  • SemRush
  • Yooda
  • Ahrefs

Vous pourrez également utiliser la Search Console même si celle-ci n’est pas forcément facile à analyser. L’outil SEObserver permet de suivre l’évolution d’une requête entre 2 dates mais également de voir le nombre de mots clés qui se positionne sur Google et le trafic estimé en se basant sur SemRush.

Suivi des positions sur SEObserver
Suivi des positions sur SEObserver
Estimation du trafic SEO d'un site web par SemRush dans l'outil SEObserver
Estimation du trafic SEO d’un site web par SemRush dans l’outil SEObserver

L’impression d’une requête et le CTR

Ici ce qui va être important, c’est de suivre la tendance de recherche d’une requête ainsi que le potentiel de trafic de cette requête. Il est à corréler avec votre position sur la requête pour une meilleure analyse. Ainsi une requête avec de fortes impressions mais un petit CTR sur laquelle votre position moyenne est mauvaise, est une requête à forte potentiel de trafic. Vous pourrez alors accroître votre travail pour mieux vous positionner sur cette requête.

Si vous décidez de suivre l’évolution du nombre d’impression de la requête, vous pourrez analyser les variations de celle-ci et déceler une tendance à la hausse et à la baisse.

Vous pourrez également suivre l’évolution de votre total d’impression. Si celui-ci est à la hausse, cela veut dire que votre référencement naturel s’améliore.

Pour suivre ces indicateurs, il vous faut utiliser la Search Console.

Exemple de requête à fort potentiel de trafic
Exemple de requête à fort potentiel de trafic
Evolution des impressions dans Google d'un site.
Evolution des impressions dans Google d’un site. Visible sur la Search Console

L’évolution du nombre de requête sur lesquelles vous êtes positionné

Il s’agit d’identifier ici que votre site se retrouve sur de plus en plus de requêtes différentes dans les résultats de Google. Une évolution positive signifie que le contenu que vous produisez apporte assez de diversité pour se positionner sur des requêtes de longue traine différentes. Bien entendu une baisse n’est pas forcément mauvais signe si vous avez une forte saisonnalité. Pour lisser la saisonnalité, regardez l’évolution par rapport à l’année précédente (sauf si votre site a moins de 2 ans).

Pour obtenir cette information il faudra se rendre dans la Search Console. Il vous suffira dans l’onglet performance de choisir une période. De regarder votre nombre de requête. Puis ensuite d’aller sur la même période l’année précédente et de comparer le nombre de requête. Cela ne fonctionnera que si vous avez moins de 1000 requêtes sur la période.

Nombre de requête dans la Search Console.
Nombre de requête dans la Search Console.

Si vous avez plus de 1000 requêtes, il vous faudra passer par Looker Studio pour obtenir l’information. Vous pourrez créer un tableau reprenant les requêtes en Dimension et les clics en métrique. Alors le tableau affichera toutes les requêtes.

Nombre de requête de la Search Console obtenu grâce à Looker Studio.
Nombre de requête de la Search Console obtenu grâce à Looker Studio.

Conclusion sur les KPI seo

En conclusion, vous ne pourrez pas utiliser un seul KPI pour mesurer les résultats de vos campagnes SEO. Il vous faudra forcément mettre en relation les différents indicateurs que nous avons ci-dessus.

Ces différents indicateurs vous permettront également de comprendre vos évolutions de trafic SEO. Prenons un exemple : vous constatez une baisse de trafic SEO. Affolement général, et vous souhaitez comprendre pourquoi. La première chose à regarder c’est si cette baisse de trafic implique une baisse de la transformation. Imaginons que oui, vous pourrez alors regarder comment évolue vos positions. Si elles sont globalement stables, il est fort probable qu’il y ait moins de recherche autour de vos requêtes. C’est le dernier point que vous pourrez vérifier grâce aux impressions. Et voilà comment vous pourrez vous servir de tous les KPI pour mener votre enquête.

Notre conseil est de créer un tableau de bord Looker Studio (Data Studio) pour suivre en un coup d’œil l’ensemble de ces indicateurs. Si vous le souhaitez, nous pouvons vous accompagnez sur cette mise en place. N’hésitez pas à nous demander un devis.

Laisser un commentaire