You are currently viewing 6 conseils pour rédiger un bon texte SEO

6 conseils pour rédiger un bon texte SEO

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:SEO
  • Temps de lecture :10 min de lecture

Les moteurs de recherche sont de plus en plus sensibles aux contenus textuels présents sur les sites Internet. Leur exigence est également de plus en plus importante. Terminée l’époque où on pouvait se contenter de lister des mots clés à la suite les uns des autres ! Désormais, pour pouvoir espérer ranker, il est nécessaire de proposer un contenu à forte valeur ajoutée et bien structuré.

Nous vous proposons, dans cet article, 6 conseils pour rédiger un bon texte SEO.

S’informer sur le sujet à traiter

C’est une étape essentielle pour pouvoir proposer un contenu de qualité ! En effet, si vous ne maîtrisez pas toutes les connaissances sur le sujet à traiter, nous vous conseillons de prendre le temps d’aller vous renseigner

Pour cela, vous pouvez simplement aller rechercher, sur différents sites Internet, un maximum d’informations que vous jugerez utiles et pertinentes pour les internautes qui visiteront votre page.

Conseil : ne vous contentez pas d’une seule source, mais au moins de 2 ou 3 différentes. L’idée ici n’est bien évidemment pas de copier le contenu de ces sites, mais de s’en inspirer pour rédiger son propre contenu unique, en croisant les infos récoltées sur ces différentes sources.

Rechercher un maximum de mots-clés

Pour que votre contenu soit bien compris et interprété au mieux par les moteurs de recherche, il faut intégrer plusieurs mots-clés et expressions en rapport avec le sujet.

Voici 3 moyens simples pour trouver des mots clés :

  • Utiliser le suggest Google : tapez des mots en rapport avec votre sujet dans la barre de recherche Google et obtenez, en bas de page, des idées de mots-clés et/ou expressions proches. Ci-dessous, un exemple de suggestions pour la requête « Agence SEO » :
  • Utiliser l’outil 1.fr : c’est un outil idéal pour vous aider à optimiser vos textes. A partir d’une thématique (ou d’une page web), 1.fr vous fournit des suggestions de mots à intégrer dans votre contenu. Ces mots vous permettront de créer un cocon sémantique parfait pour que votre contenu soit bien interprété par les moteurs de recherche.
  • Utiliser l’outil Keywordtool : il s’agit d’un outil idéal pour trouver des mots-clés de longue traîne ! Tapez simplement un mot dans la barre de recherche de Keywordtool et retrouvez tous les mots complémentaires les plus recherchés par les internautes. Accédez également à des informations telles que le volume de recherche mensuel du mot-clé, la tendance de recherche ou encore le niveau de concurrence.

Bien hiérarchiser les titres et sous-titres

Dès que vous avez listé vos mots et expressions clés, nous vous conseillons de les classer. En effet, il est essentiel de pouvoir reprendre les mots-clés à plus fort potentiel dans des titres et sous-titres. Les mots-clés les moins importants, quant à eux, pourront être seulement placés dans le contenu textuel.

Pour pouvoir juger de l’importance d’un mot-clé par rapport à un autre, vous pouvez utiliser l’outil gratuit Google Trends qui vous informe sur les tendances de recherche des internautes.

Quelques informations sur les balises Hn :

  • La balise <H1> (titre de votre article) doit reprendre les mots-clés principaux sur lesquels vous souhaitez apparaître dans les moteurs de recherche.
  • Les balises <H2> (sous-titres) doivent également reprendre des mots-clés importants.
  • Les balises <H3> (sous-titres de H2) doivent reprendre d’autres mots-clés stratégiques, mais avec un potentiel moins important que les H1 et H2. Cela peut être des mots-clés complémentaires, des mots-clés de longue traîne, etc.

Dans tous les cas, même si ces titres et sous-titres doivent contenir des mots-clés stratégiques, il est important de les rédiger de façon relativement naturelle (dans une phrase courte, pas seulement en écrivant le mot-clé tel quel)

Attention : il peut être tentant d’essayer de se positionner sur des requêtes très recherchées, mais la concurrence est souvent très importante. Souvent, il peut être plus intéressant de viser des mots-clés un peu plus ciblés, ou des mots de longue traîne, pour pouvoir espérer une bonne visibilité (la concurrence y est moins importante).

Rédiger un contenu textuel unique

Même si vous n’avez rien inventé, en reprenant les informations présentes sur d’autres sites web, il est essentiel de ne pas faire de copier-coller (même partiel). Prenez le temps de reformuler ces informations, avec vos propres phrases, pour que votre contenu soit perçu comme unique & original par les moteurs de recherche. 

A l’inverse, un contenu dupliqué (repris tel quel depuis d’autres sources) a de grandes chances d’être dévalué par les moteurs de recherche. Par conséquent, n’espérez pas être positionné dans les top résultats de recherche en reprenant un contenu textuel déjà présent sur le web. Pire, votre site pourrait même se trouver entièrement pénalisé s’il propose du Duplicate Content.

Ajouter des balises et des liens

Pour proposer un bon contenu SEO, nous vous conseillons également d’ajouter quelques balises et quelques liens pour donner du “relief” à votre contenu textuel. En effet, Google (ainsi que les autres moteurs de recherches) apprécient tout particulièrement les contenus clairs et structurés. Tout comme les internautes ! 😉

Voici quelques idées d’optimisations pour vos textes :

  • Mettre quelques des mots-clés et expressions en gras (balise <strong>)
  • Utiliser aussi (avec modération) les expressions ou phrases en italique
  • Proposer les listes à puces (idéal si vous listez plusieurs éléments)
  • Placer des liens (vers d’autres pages du site, mais aussi vers d’autres sites)

Bon à savoir : sur note blog, nous vous proposons également des conseils pour optimiser votre netlinking (interne & externe).

Prendre le temps de se relire

La relecture du texte est également un élément clé du bon positionnement d’un contenu SEO ! En effet, pendant cette étape, vous pourrez corriger des répétitions, parfois quelques incohérences et/ou quelques fautes d’orthographe. Ce dernier point n’est d’ailleurs pas à prendre à la légère ! En effet, les moteurs de recherche arrivent très bien à déceler les fautes d’orthographes et grammaticales. S’il y en a trop dans votre contenu textuel, il y a de grandes chances pour que celui-ci soit dévalué. 

N’hésitez donc pas, après avoir écrit votre texte, à prendre le temps de le relire et de l’optimiser avant de le mettre en ligne.

Dans tous les cas, gardez en tête que votre texte doit être agréable à lire pour l’internaute (pas seulement par Google). Veillez donc à aérer votre contenu, avec des sauts de ligne, des images ou autres. Cela vous permettra d’optimiser l’expérience utilisateur (UX) des internautes qui viendront visiter votre page web.

Ces différents conseils devraient vous aider à rédiger un bon contenu SEO. Toutefois, si vous manquez de temps (ou de compétences), n’hésitez pas à faire appel à un spécialiste du SEO. Chez Hamyt, nous disposons de toutes les compétences (et de plusieurs outils complémentaires) pour rédiger et optimiser toutes sortes de contenus. Que ce soit pour votre site ou votre blog, nous pourrons vous faire gagner du temps tout en vous proposant des textes pertinents et SEO-friendly. N’hésitez donc pas à nous contacter pour nous faire part de vos besoins 😉

Laisser un commentaire